MàJ archives au 26 juillet 2021 :

> 24,6 millions d'amende pour entente sur les prix entre 3 fabricants de sandwichs : Roland Monterrat, La Tique Angevine et Daunat

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : infos Mots clés : aucun



En avril 2018, des ouvriers de l'usine de Laon [ de Daunat ] se mettent en grève afin de dénoncer de mauvaises conditions de travail, présentant selon eux des risques pour leur santé, et réclamer une hausse de salaire. La grève aboutit à une médiation. Treize salariés sont dans la foulée mis à pied dans le cadre de procédures de licenciement pour faute lourde, en raison du blocage entrepris lors de la grève. Douze d'entre eux sont finalement réintégrés tandis que la dernière est licenciée après avoir refusé une mutation - source -

Plusieurs filiales du groupe LDC ont été épinglées [ propriétaire de la marque la Toque angevine ] sur l’état de santé déplorable de leurs poulets, entassés par milliers dans une atmosphère suffocante. Sélectionnés génétiquement pour grossir vite, les animaux se déplacent avec difficulté : certains sont tellement boiteux qu’ils n’arrivent plus à atteindre les abreuvoirs. D’autres souffrent de blessures importantes et ont du mal à respirer. Des poulets agonisent à côté de cadavres en putréfaction. Contrairement à ce qui est affirmé par la marque, tous les animaux reçoivent systématiquement et préventivement des antibiotiques directement inclus dans leur alimentation. - source -

En 2015, Roland Monterrat rejoint le Groupe Panzani pour continuer de développer son savoir-faire au rayon frais. C'est l'entreprise qui a dénoncé l'entente aux autorités de contrôles...