01100100 01101111 01100011 01110101 01101110 01100101 01110100 00101110 01100110 01110010 00001010


[ LIENS photos/images en licence libre]

( MàJ du 13 mars 2021 )
caractères ascii particulier > ici  ( comme 👀 ou 👥 ou 👂 ou 👴 ... )
icônes classées par thèmes > ici  ( en anglais )
gifs animés > ici
Photopea, un photoshop en ligne > ici  ( cliquer sur [plus] puis [langue] pour l'avoir en français )

effets spéciaux sur des photos > ici

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

En ce qui concerne les images/photos/... dits "sous licence libre" ou "creative commons" sur internet, il est très difficile de s'y retrouver, d'autant plus, cerise sur le gâteau mercantile, qu'une image peut être sous licence libre un jour et ne plus l'être le lendemain !

En effet, ce qui est déclaré " sous licence libre " :
- généralement gratuit, peut parfois être payant ( surtout dans des résolutions HD ), 
- peut l'être pour une durée déterminée, 
- peut l'être sous certaines réserves comme pour une utilisation commerciale ou éducative ou autre,
- chaque image/photo peut faire l'objet d'une licence spécifique,...

Il faut donc, à chaque utilisation, vérifier les conditions d'utilisation sur le site concerné... Difficultés évidentes, beaucoup de ces conditions sont en anglais donc difficiles à comprendre pour quelqu'un qui maîtrise pas parfaitement cette langue ! D'autre part, il y a souvent de faux gratuits ou sous licence libre sur certains sites qui attirent ainsi le client pour le faire payer au moment du téléchargement ou que le téléchargement "gratuit" se résume à une icône de faibles dimensions inexploitable ... Dès que la page d'accueil indique "premium" ou "buy", fuir...
Exemple : certains sites, qui indiquent que les photos/images présentés et téléchargeables sur leur site comme étant sous licence libre, n'hésite pas à écrire dans leurs conditions détaillées : " Le site ne peut être tenu responsable de toute violation du droit d’auteur, et ne peut garantir la légalité des images stockées dans son système. Pour vous en assurer, contacter directement le photographe. " Autrement dit, du vrai foutage de gueule !!!

> malheureusement, mercantilisation à outrance du Net oblige, tous ces sites proposent quelques "gratuits" et renvoient un peu trop souvent vers des produits payants...
>>> article sur le sujet sur linuxfr


en français :
images et autres : commons wikimedia
dessins ( png ) / images / photos : pixabay
dessins / images ( libre, sauf commercial ou éducatif ) : stickpng
dessins / images / photos ( payantes en HD ) : publicdomainpictures
photos : pexels
photos : pixnio
dessins silhouettes sous licence libre svgsilh
photos ( libre sauf commercial ) : (fr mais anglais dans le détail) freeimages

le reste en anglais :
tableaux anciens : images.nga.gov  et  artvee
textures sous licence libre : cc0textures
dessins en png transparent : pngbarn
dessins :
1010clipart ( dessins vectoriels ou png )
clipartmax ( dessins vectoriels ou png )
freeillustrated ( d'autres dans sa rubrique ressources )
oldbookillustrations ( des milliers d'illustrations provenant de livres anciens )
openclipart ( dessins vectoriels ou png )
pinclipart  ( dessins vectoriels ou png )
pngitem  ( dessins vectoriels ou png + images )
photos ( sous licence libre ) :
    - burst.shopify
    - designerspics
    - goodfreephoto
    - negativespace
    - pixambo
    - picjumbo
    - reshot
    - skitterphoto
    - stockvault
    - streetwill
    - superfamous
    - unsplash
    - wallpapers
    - devostock ( des HD peuvent être payantes )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

> des gifs animés transparents > AtoutsGifs
> clipart à l’ancienne, des CDs, télécharger les ISO sur archive.org >>> iCi

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

détourage photos (payant) : https://www.remove.bg - je l'ai testé semble efficace, je paierai lorsque j'aurai une série à détourer,

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

quelques sites pour les vidéos : (anglais)
videezy (fr)


>>> pour aller plus loin


> passent dans le domaine public en France, sauf exceptions, toutes les œuvres d'avant 1951 : (...) Entrée dans le domaine public dans les pays à vie + 70 ans : à l'exception du Belarus (où la protection des droits d'auteur est à vie + 50 ans) et de l'Espagne (où la durée de protection du droit d'auteur est la vie + 80 ans pour les créateurs décédés avant 1987), une œuvre entre dans le domaine public en Europe 70 ans après la mort du créateur, si elle a été publiée du vivant de ce dernier. Pour les œuvres non publiées auparavant, ceux qui les publient en premier auront les droits de publication pendant 25 ans. La liste est classée par ordre alphabétique et comprend une œuvre notable du créateur qui est entrée dans le domaine public le 1er janvier 2021. (...) source : wikipedia
En particulier, les œuvres de Léon Blum, J.-H. Rosny aîné et François Mauriac...


1°) sur les Creative Common CC0 que l'on retrouve souvent : ( https://creativecommons.org )

... " La personne qui a associé une œuvre à cet acte a dédié l’œuvre au domaine public en renonçant dans le monde entier à ses droits sur l’œuvre selon les lois sur le droit d’auteur, droit voisin et connexes, dans la mesure permise par la loi. Vous pouvez copier, modifier, distribuer et représenter l’œuvre, même à des fins commerciales, sans avoir besoin de demander l’autorisation."...


2°) extrait du site gouvernemental > https://www.economie.gouv.fr

..." L’expression « libre de droits », que l’on rencontre fréquemment sur Internet à propos de contenus tels que photographies, images, textes, musique, etc. pourrait laisser penser qu’aucune contrainte ou obligation ne pèse sur l’utilisateur du contenu concerné.
En réalité, l’expression « libre de droits » est une traduction de l’anglais « royalty-free » (sans redevances). Elle renvoie à un type d’offre commerciale, proposée notamment par les banques d’images, qui permet de payer un forfait pour toute utilisation illimitée d’un contenu, à condition qu’elle soit autorisée dans la licence concernée. Cela se distingue d’autres licences qui prévoient le paiement de redevances « royalties » en fonction des utilisations choisies (durée déterminée, projet précis…).

En conséquence, la mention « libre de droits » ne signifie pas que l’utilisation d’un contenu est exempte de toute condition ou précaution.

Par exemple, quelle que soit la situation, l’utilisateur d’une œuvre doit toujours mentionner le nom de l’auteur et tenir compte des éventuels droits des personnes représentées sur les photographies, notamment.

La notion de contenus « libres de droits » doit donc être distinguée de celle des contenus placés sous licences libres, notamment les Creative Commons.

Ces licences confèrent à tout le monde, par avance, un certain nombre de libertés sur l’œuvre, sous réserve du respect d’éventuelles conditions telles que le partage à l’identique ou encore la mention du nom de l’auteur. "...

Attention ! ..." Dans sa dépêche, Oliver H. mentionne aussi le cas des sites qui changent leur licence. Le sujet est aussi très discuté dans les commentaires sous son texte : en théorie, une image sous licence libre le reste pour celui qui l’avait téléchargée avant qu’elle change de licence… mais il faut pouvoir prouver qu'elle était alors libre, et qu'elle a été téléchargée avant le changement de licence, ce qui est tout sauf évident ! "
ce qui veut dire qu'une image en licence libre peut devenir non-libre selon le bon vouloir de celui qui la met en ligne !!!