France 2022 : smic mensuel net 1.329 €, minimum vieillesse 916 €, RSA 598 € et salaire moyen mensuel net 2.340 € ( median inconnu )

L'union européenne est l'ennemi cupide, perfide et impitoyable de ses populations

"Quand l’état fait mine de faire un cadeau d’une main, c’est qu’il a systématiquement l’autre main dans votre poche pour en récupérer le double." (Pangloss)

> un moyen rapide pour faire un gif animé à partir d'une vidéo Youtube

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : en ligne Mots clés : aucun

                     Vous êtes en train de regarder une vidéo Youtube, quand soudain un extrait vous semble idéal pour en faire un gif animé. Alors dans ce cas, remplacez simplement le « youtube » de l’url par « gifs » et vous tomberez sur l’éditeur suivant ( en anglais ).

          Vous pourrez alors sélectionner le passage à extraire mais également rajouter du texte, des images, des effets (thug life…etc), des bordures, du flou, saturer les couleurs, retourner l’image…etc.

          Certaines de ces fonctionnalités sont payantes mais on peut quand même faire pas mal de trucs gratuits. Bref, c’est super pratique si vous aimez faire des gifs animés à partir de vidéos Youtube. Vous pouvez également uploader vos propres vidéos... - source -

ou en allant directement sur le site >>> ici

 

💩 Europe : près d’un tiers des fruits produits en Europe sont contaminés par des pesticides dangereux

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

                  Cerises, poires, pêches ou kiwis contiennent des résidus de substances qui auraient dû être interdites depuis 2011, selon l’ONG Pesticide Action Network Europe.

          C’est l’éphémère temps des cerises, de retour sur les étals depuis quelques jours. Mais, aussi appétissantes soient-elles, leur rouge écarlate peut cacher des produits toxiques. Une cerise sur deux est contaminée par des résidus de pesticides classés parmi les plus dangereux pour la santé, alerte une étude inédite publiée mardi 24 mai par l’ONG Pesticide Action Network Europe (PAN EU). Et la cerise n’est pas le seul fruit concerné ; c’est également le cas pour près de la moitié des pêches et des poires ou pour un tiers des pommes.

          Au total, près d’un tiers (29 %) des fruits produits en Europe sont contaminés. Des taux qui ont explosé au cours de la dernière décennie : + 53 % en moyenne entre 2011 et 2019, jusqu’à + 152 % pour les cerises et même + 397 % pour les kiwis, qui détiennent le record. Des résultats qui contredisent les déclarations officielles de la Commission européenne et des Etats : l’usage des pesticides, et en particulier des plus toxiques, recule. (...)

          Explorer les résultats permet à la fois de repérer les fruits qui sont les plus contaminés et les origines à éviter. Revenons à nos cerises. En 2011, 22 % des échantillons faisaient apparaître des résidus de pesticides parmi les plus dangereux. Une proportion qui a bondi à 50 % en 2019, soit une augmentation de 152 %. Pour cette dernière année de référence, ce sont les cerises produites en Espagne qui sont les plus contaminées (74 %), devant la Grèce (64 %) et la France (63 %). Dix pesticides différents ont été mis en évidence par les tests et jusqu’à cinq dans des cerises espagnoles. La molécule la plus retrouvée est le tébuconazole, un fongicide soupçonné notamment d’être toxique pour la reproduction, avec des effets délétères sur le développement du fœtus.

          Dans le top 5 des fruits dont le taux de contamination a le plus progressé entre 2011 et 2019, les cerises sont seulement devancées par les kiwis (+ 397 %, pour s’établir à 30 %). Suivent les pommes, le fruit le plus produit en Europe (+ 117 %, à 34 %), les poires (+ 103 %, à 47 %) et les pêches (+ 52 %, à 46 %). (...)

          « Echec total » de l’Europe « Les consommateurs européens sont de plus en plus exposés à des pesticides qui auraient dû être retirés du marché depuis 2011 en raison de leur dangerosité », commente Salomé Roynel, du PAN Europe. Pour l’ONG, la « hausse spectaculaire » des quantités de fruits contaminés révélée par l’étude marque « l’échec total » de l’Europe à « mettre en œuvre sa réglementation et protéger les consommateurs ». Dans un rapport publié en 2019, la Commission elle-même reconnaissait que la directive sur les pesticides n’était pas appliquée par les Etats. Ainsi, à l’échelle européenne, entre 2015 et 2018, sur 530 demandes nationales d’autorisation ou de réautorisation, aucun pesticide « candidat à la substitution » n’a été remplacé par un produit moins nocif. Et la situation n’a guère évolué depuis. En France, selon nos informations, seulement deux pesticides « candidats à la substitution » ont été retirés du marché entre 2015 et 2020, sur quelque 285 dossiers. (...) - source -

 

🎨 Michael Cheval, vous connaissez ?

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : arts Mots clés : aucun

                    " Michael Cheval est un artiste contemporain connu pour ses peintures, dessins et portraits "absurdes" qui capturent l'imagination en renversant la réalité. Cheval présente ses œuvres ingénieuses comme un puzzle. Il invite le spectateur à résoudre le sens caché de ses œuvres en utilisant des indices dans le titre et l'imagerie de l'œuvre..."

 

> les oyas : un système d'arrosage écologique autonome

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : nature Mots clés : aucun

          A part la mise en place d'un système d'arrosage en goutte à goutte (compliqué, coûteux et finalement gourmand en eau) ou les arrosages réguliers (qui prennent du temps et ne sont pas très efficaces), il existe peu de solutions. Cependant, un outil vieux comme le monde devient de plus en plus populaire en France : il s'agit d'une céramique en terre cuite nommée oya (de l'espagnol olla qui veut dire pot).

          Utilisée depuis des millénaires dans les régions sèches, ces jarres seulement ouvertes à leur sommet et recouvertes d'un couvercle, sont enterrées jusqu'au col en terre puis remplies d'eau. L'eau va ensuite lentement se diffuser dans la terre autour de l'oya qui n'est pas tout à fait imperméable, profitant de la micro-porosité de la terre cuite.

          Il suffit alors de bien placer les oyas, en fonction de leur contenance et des plantes à proximité : leur système racinaire va croître et profiter de cette ressource quasi permanente.

          D'après nos expériences, un oya de 5 litres peut abreuver des végétaux sur un rayon d'environ 30 cm puis davantage ensuite, puisque, petit à petit, les plantes qui croissent à proximité de l'oya vont orienter le développement de leur système racinaire vers la céramique.

          En situation de chaleur et sécheresse et donc de forte évapotranspiration, les racines boivent davantage. Un oya de 5 litres, bien entouré par la végétation, est vidé en environ 5 jours.
Si ce n'est pas suffisant pour partir en vacances sereinement pendant 2 semaines, c'est tout de même très appréciable car la ressource en eau est économisée et on ne perd plus des heures à arroser tous les jours. De plus, il existe des tailles de céramiques encore plus importantes.
Il convient aussi de bien recouvrir le sol autour de l'oya pour éviter une évaporation trop rapide.

          Outre l'irrigation, les atouts sont sont nombreux : le sol reste légèrement humide, ce qui favorise la vie de la micro-faune, les plantes ne subissent pas de stress hydrique, et les adventices poussent moins car la couche supérieure de la terre, là où se trouve les graines, n'est pas arrosée.

          Les oyas conviennent à toutes les plantes et pour tous les usages : maraîchage, potager, plantation de haies arbustives, verger... Oyas environnement fabrique, à la main, des oyas à enterrer ou à planter dans le sud de la France. (...) - source -

 

> Giphy : plein de gifs animés

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : liens Mots clés : aucun

          GIPHY est une base de données et un moteur de recherche en ligne américain qui permet aux utilisateurs de rechercher et de partager de courtes vidéos en boucle sans son qui ressemblent à des fichiers GIF animés.

>>> c'est par ici

 

🎨 Panorama de l'art : site pédagogique sur l'art du Ministère de la Culture

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : arts Mots clés : aucun

"... Bénéficiant d’un fonds riche de plus de 550 000 images, de conférenciers spécialistes en histoire de l'art et d’un savoir-faire reconnu en édition multimédia, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais a pour mission de favoriser l’accès aux œuvres d’art. Aujourd’hui, l’Histoire des Arts est enseignée à l’école. Pour accompagner ce nouveau pas dans la découverte de l’art, le secrétariat général du ministère de la Culture et de la Communication et la Rmn-Grand Palais se sont associés pour créer un site pédagogique, accessible à tous. Que vous soyez enseignant, élève mais aussi simple curieux ou amateur éclairé, ce site s’est attaché à vous ouvrir des chemins vers les œuvres, et ce, quelles que soient vos connaissances initiales ou vos envies !..."

>>> c'est par ici

 

🎼 Boney M. - Rivers of Babylon (1969-1978)

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : musicsouvenirs Mots clés : aucun

Rivers of Babylon est à l'origine une chanson populaire des communautés rasta, les percussions sont sur un rythme Nyahbinghi et les paroles sont un psaume tiré de la Bible. Devenue plus célèbre par le groupe de rocksteady The Melodians en 1969 (qui figurait sur la bande originale du film The Harder They Come avec Jimmy Cliff en 1972), et qui est devenue populaire grâce à la reprise disco de Boney M en 1978. Les paroles proviennent des psaume 137 et psaume 19 verset 14 du Livre des Psaumes (Ancien Testament de la Bible).(wikipedia)

 

 

(vidéo extraite de youtube)

► pour lire la suite...

🗡️ nos "amis" américains : leur mainmise sur l'Europe

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : nos amis américains Mots clés : aucun

Les États-Unis viennent de réussir à parfaire leur vieux rêve de domination sur l’Europe... par Jacques Myard ( 23 mai 2022 )

          " Les États-Unis viennent de réussir à parfaire leur vieux rêve de domination sur l’Europe, un exploit mené avec détermination et surtout avec le soulagement lâche des vieilles nations européennes qui, « fatiguées de trop longs efforts, préfèrent qu’on les dupe pourvu qu’on les repose », selon le jugement de Tocqueville .

          Cette mainmise américaine sur l’Europe a été conduite au nom de la démocratie, avec les fameuses révolutions de couleur dans tous les ex-satellites soviétiques dont les populations aspiraient légitimement à respirer l’air de la liberté retrouvée ou d’une liberté inédite.

          La démocratie s’est installée dans de nombreux pays de l’ex-URSS : la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, les pays baltes, pour ne citer que les principaux. Toutefois, la démocratie revêt une dimension particulière, elle est couplée avec l’adhésion à l’OTAN, laquelle s’effectue même avant l’entrée dans l’Union européenne.

          En Roumanie, il est symptomatique de voir, à l’entrée du ministère des Affaires étrangères, le drapeau roumain avec l’emblème de l’Union européenne et l’emblème de l’OTAN. La Roumanie a d’ailleurs adhéré à l’OTAN le 29 mars 2004 et à l’Union européenne le 1er janvier 2007.

          En Ukraine, les manifestants portant des calicots « orange » en novembre 2014, place Maïdan, dénoncent les fraudes des élections présidentielles du président prorusse et obtiennent de nouvelles élections. Il est avéré que les manifestants ont reçu le soutien actif des Américains. C’est à cette date que l’Ukraine se tourne vers l’OTAN et l’Union européenne et reçoit des armements et renseignements de Washington, sans oublier de nombreux conseillers.

          La combativité reconnue des Ukrainiens n’est pas étrangère à ces multiples aides américaines, il n’y a pas de miracle, Washington a ainsi la ferme volonté d’avancer ses pions en Europe ! Mais avec les demandes d’adhésion à l’OTAN de la Finlande et de la Suède, la mainmise américaine franchit une étape décisive et les pays européens passent tous sous la tutelle de Washington.

          Adieu politique étrangère indépendante, adieu défense européenne, écoutez, va-nu-pieds, l’Oncle Sam se charge de tout et pense pour vous, c’est beaucoup plus efficace que vos éternelles chamailleries…

          Les États-Unis, après leur débandade afghane, se refont ainsi une relative crédibilité à peu de frais, grâce à leurs vassaux européens qui croient dur comme fer dans l’alliance avec ce puissant qui, lui, pense d’abord à ses intérêts politiques, militaires et économiques.

          C’est le retour du bon vieux temps, l’ennemi rouge – la Russie - est l’ennemi parfait, il doit être puni, affaibli puisque je vous le dis, moi, Oncle Sam !

          Et si vous avez encore des doutes sur la mainmise américaine sur l’Europe, réjouissez-vous, bonnes gens, d’apprendre que le secrétaire général délégué de l’OTAN Mircea Geoană se félicite de la victoire de la chanson ukrainienne à l’Eurovision… L’OTAN s’occupe aussi de la chansonnette… CQFD !

          La France peut-elle accepter cette vassalisation ? Évidemment non. Mais Emmanuel Macron n’en dit mot et hurle avec les loups. Pire : il soutient la logique de guerre otanienne alors qu’il devrait tout mettre en œuvre pour trouver une solution diplomatique, même si cela déplaît aux va-t-en-guerre qui, rêvant d’une victoire militaire, contribuent à l’escalade et à un engrenage qui conduisent dans le mur !

          Pour la bonne compréhension du processus en cours, « vassal » vient du latin médiéval vassalus et du latin vassus, qui signifie… serviteur. Sans commentaire !

« Ne soyez le vassal d’aucune âme, ne relevez que de vous-même » (Honoré de Balzac)."

( source )