l'union européenne et la finance sont les ennemis cupides, perfides et impitoyables des peuples européens...


_____ 🐒 ____________________________________________________

> états membres de l'UE dont les fruits et légumes étaient les plus contaminés par les PFAS en 2021

Classé dans : europe de merde, santé

( traduit à l'aide de DeepL )

Résultats à l'échelle de l'UE : résidus de PFAS dans les fruits et légumes ; pays d'origine des fruits et légumes contaminés : produits cultivés dans l'UE.

          En 2021, les échantillons de fruits et légumes cultivés dans l'UE présentant le taux le plus élevé de contamination par les PFAS provenaient de Belgique (27 %), des Pays-Bas (27 %) et d'Autriche (25 %). Dans l'ensemble, 15 % de de tous les échantillons de produits cultivés dans l'UE contenaient des résidus d'au moins un pesticide PFAS. Le nombre maximal de quatre pesticides PFAS différents détectés dans un seul échantillon a été observé dans des fruits et légumes cultivés en Autriche, en Grèce, en Hongrie et en Pologne.

          Avec un total de 18 pesticides différents détectés sur l'ensemble échantillons nationaux, l'Italie et l'Espagne sont les pays d'origine qui présentent la gamme la plus diversifiée de pesticides pesticides PFAS.

source ( page 20 ) - pour les FPAS

Très étonné de trouver les fruits et légumes de Belgique, Hollande et Autriche comme étant les plus contaminés en PFAS de l'UE de merde. Bon, l'Espagne et le Portugal ne sont pas loin...

 

_____ 🐒 ____________________________________________________

> déposer une plainte à distance avec Visioplainte

Classé dans : autres

           Le dispositif de visioplainte, expérimenté par le ministère de l'Intérieur dans les départements de la Sarthe et des Yvelines, va progressivement être étendu au reste de la France, comme l'indique le décret du 23 février 2024. Il permet aux victimes d'infractions de porter plainte sans avoir à se déplacer en commissariat ou en gendarmerie.

          La visioplainte est un service gratuit permettant de déposer plainte auprès des commissariats de police et des brigades de gendarmerie via la visioconférence. Les victimes d'infractions peuvent choisir un créneau de rendez-vous en ligne et effectuer la plainte depuis leur domicile ou tout autre lieu.

          Le service a déjà été expérimenté dans tout le département de la Sarthe (72) et dans certaines villes du département des Yvelines (78) : Châteaufort, Coignières, Élancourt, Guyancourt, La Verrière, Le Mesnil-Saint-Denis, Magny-les-Hameaux, Maurepas, Milon-la-Chapelle, Montigny-le-Bretonneux, Saint-Lambert, Toussus-le-Noble, Trappes, Voisins-le-Bretonneux.

Lire la suite de > déposer une plainte à distance avec Visioplainte

_____ 🐒 ____________________________________________________

> fruits cultivés dans l'UE les plus contaminés avec des PFAS en 2021

Classé dans : europe de merde, santé

( traduit à l'aide de DeepL )

          En 2021, des résidus de pesticides PFAS étaient présents dans 20 % de tous les échantillons de fruits.

          Les fraises, les pêches et les abricots étaient les fruits cultivés dans l'UE les plus fréquemment contaminés :
- 37 % des échantillons de fraises contenaient des résidus d'au moins un pesticide PFAS. Au total, 10 pesticides PFAS différents ont été détectés dans tous les échantillons, certains échantillons individuels contenant des résidus jusqu'à quatre pesticides PFAS différents.
- 35 % des échantillons de pêches contenaient des résidus d'au moins un pesticide PFAS. Au total, neuf pesticides PFAS différents ont été détectés dans les échantillons, certains échantillons individuels contenant des résidus d'au moins trois pesticides PFAS différents.
jusqu'à trois pesticides PFAS différents.
- 31 % des échantillons d'abricots contenaient des résidus d'au moins un pesticide PFAS. Au total, huit pesticides PFAS différents ont été détectés dans tous les échantillons, certains échantillons individuels contenant des résidus jusqu'à quatre pesticides PFAS différents.
          Dans l'ensemble, le nombre maximal de quatre pesticides PFAS différents détectés dans un seul échantillon a été observé dans les échantillons de fraises. Avec un total de 12 pesticides différents détectés dans tous les échantillons, les échantillons de raisin de table contenaient des résidus de la gamme la plus diversifiée de pesticides PFAS.

- source (page 14 & 15) - pour les FPAS

Et vu les dérégularisations de l'usage des pesticides et plus particulièrement des PFAS, qui s'annoncent, les européens vont crever de plus en plus jeunes et de plus en plus malades ; évidemment, avec des services de santé publique devenus quasi-inexistants, sauf pour l'"élite" qui aura "lit ouvert" dans les cliniques privées de luxe !

 

_____ 🐒 ____________________________________________________

> mettre la France à genoux ? Pourquoi l’austérité échoue presque toujours

Classé dans : presse

          « On va tenir nos prévisions. Hors période de Covid, la France a toujours respecté ses prévisions ces dernières années. » Hou ! qu’ils faisaient les fiers, à Bercy, en novembre 2023, lorsque la Commission européenne avait lancé une mise en garde à la France concernant son déficit public élevé... Dimanche 18 février, c’est un Bruno Le Maire penaud qui est venu au journal de 20 heures de TF1 expliquer qu’ils s’étaient trompes dans une addition, et qu’il fallait donc diminuer les dépenses publiques de 10 milliards d’euros.

          J’ai de l’empathie pour les gars de Bercy, qui savaient en novembre dernier qu’ils pipotaient la Commission dans les grandes largeurs. Pourquoi ? Parce que le budget de l’État dépend d’abord de la « prévision de croissance du PIB » retenue par le gouvernement. Et que Bruno avait choisi un chiffre absurde : 1,4%. Il s’est corrigé : ce sera finalement 1 %. (En fait, ce sera encore moins : 0,8 %? 0,6 %? On ne sait pas. )

          Résultat : une baisse désastreuse des dépenses publiques pour essayer de maîtriser le déficit budgétaire, attendu à au moins 150 milliards d’euros cette année. Pourquoi désastreuse ? À cause du « policy mix », c’est-à-dire de la combinaison de la politique budgétaire, décidée par Bruno Le Maire, et de la politique monétaire, décidée par Christine Lagarde à la Banque centrale européenne (BCE). Si les dépenses publiques croissent, cela soutient l’économie. C’est l'inverse lorsqu’elles diminuent. Du côté de Francfort, la BCE peut baisser les taux d’intérêt, pour soutenir le crédit, et ainsi soutenir l’immobilier et l’investissement des entreprises. À l’inverse, elle peut les augmenter, afin de briser le crédit, les augmenter, et provoquer une jolie récession qui calmera la CGT.

         Si vous combinez ces deux choix politiques, vous obtenez quatre possibilités. Aujourd’hui, nous sommes dans la pire : des taux d’intérêt très élevés, «justifiés» par la lutte contre l’inflation, et des dépenses publiques qui diminuent, à cause de la dette publique, que Manu a creusée comme personne avant lui. Avant le Covid, le déficit annuel était de l’ordre de 70 milliards. En 2020, année maudite, il a explosé à 180 milliards. Soit. Mais depuis, il est resté à des niveaux stratosphériques : 142 milliards en 2021,151 en 2022 et même 173 en 2023.

          Ce qui est triste, c’est que, partout sur le continent, tous les pays appuient sur le frein, à commencer par l’Allemagne, dont le PIB a diminué l’an dernier. Le résultat de ces politiques est connu : chômage, pauvreté, extrême droite. Bon, mais ça, on s’en fout. Le pire avec les politiques d’austérité, c’est qu’elles échouent presque toujours à faire baisser la dette publique. En effet, elles font chuter l’activité, et donc réduisent les recettes de l’État (les impôts rentrent moins) et accroissent les dépenses publiques (à cause du chômage et de la pauvreté).

          Ces mêmes politiques ont été conduites en Europe en 2011-2012, lors de la crise financière grecque consécutive à la crise américaine des prêts immobiliers pourris de 2008. Or « la première leçon que l'on peut tirer [ de ces politiques ] est très simple : l'austérité est une impasse. Je le dis à tous nos partenaires européens qui pourraient être tentés par cette solution : nous l’avons essayée et cela a été un échec. Vouloir rétablir trop rapidement les comptes publics, tailler dans les dépenses à la hache, se précipiter dans la réduction de la dette sans croissance a entraîné l'appauvrissement des pays européens et l'explosion de la dette de la zone euro, qui est passée de 66% du PIB en 2007à plus de 90 % en 2012. Les chiffres sont sans appel. Cette austérité a mis à genoux un certain nombre de pays européens, qui ont mis des années à s'en relever », comme l’expliquait Bruno Le Maire lors d’une déclaration au Sénat le 22 février 2022. Le même qui mène exactement cette politique aujourd'hui. À genoux, la France, Bruno le veut ! ( Gilles Raveaud - extrait de Charlie-Hebdo n° 1649 du 28 février 2024 )

"... et accroissent les dépenses publiques à cause du chômage et de la pauvreté ..." ce qui explique, entre autres des 10 milliards d'économies déjà définies, les prochaines restrictions des indemnités chômage, la fin de certains aides sociales remplacées par le RSA et le travail, pas cher voire gratuit, par l'emploi forcé des bénéficiaires dudit RSA...

 

_____ 🐒 ____________________________________________________

🎨 Inna Medvedeva, vous connaissez ?

Classé dans : arts

           Inna Medvedeva est née en 1978 à Bishkek au Kirghizstan. Son parcours artistique a pris un tournant significatif lorsqu'elle est tombée par hasard sur un livre intitulé "Comment dessiner au pastel". Cette rencontre fortuite l’a amenée à acquérir un ensemble de pastels bon marché, déclenchant une histoire d’amour passionnée pour le médium et une nouvelle fascination pour les couleurs vibrantes.

Lire la suite de 🎨 Inna Medvedeva, vous connaissez ?