MàJ archives au 26 juillet 2021 :
_____ 😷____________________________________________________

> le mur des Canuts à Lyon

Classé dans : art

                             Les peintres muralistes de CitéCréation ont acquis leur renommée en partie grâce au Mur des Canuts, fresque murale située sur le boulevard des Canuts à Lyon, qui a été l'une de leurs premières réalisations, et reste une de leurs œuvres majeures. Réalisée en 1987, cette peinture a été reprise et actualisée en 1997 et 2013. Ce mur de plus de 1 200 m2 est l'une des plus grandes peintures murales en trompe-l’œil d'Europe. source )



_____ 😷____________________________________________________

> 2021, pas de passe sanitaire, pas de soins... nous y sommes !

Classé dans : Non classé

                             Hôpital Emile Durckeim d’Epinal , inouï mais authentique : un patient très âgé refoulé à l’entrée
" Notre oncle, âgé de 95 ans parti de La Bresse en VSL pour une consultation d’urologie, à l’hôpital Emile Durckeim d’Épinal ,se voit interdire l’accès dans les services au motif qu’il ne peut présenter un passe sanitaire. Notre oncle qui venait déjà de passer plus de 5 semaines dans deux hôpitaux, porteur d’une sonde urinaire, avait rendez-vous afin d’évaluer le traitement qui lui avait été prescrit, l’urologue devant décider si la sonde devait être maintenue en place ou non. La consultation n’était donc pas sans conséquence, et le refus de voir ce patient, s’apparente à un refus de soin. Un acte incompréhensible de la part d’un médecin spécialiste. Le patient a donc dû rebrousser chemin, 120 km aller retour pour rien ! Le conducteur VSL qui l’accompagnait a eu beau insister auprès de l’hôpital et du médecin, mettre en avant l’âge de la personne qu’il transportait, sa fatigue et le stress généré : rien n’y a fait. Cet homme de 95 ans en situation de faiblesse fut renvoyé chez lui sans le moindre égard, comme un malpropre. "source -

 Il apparaît de plus en plus que le passe sanitaire est une excuse toute trouvée pour imposer et tester un contrôle serré de la population. Nous sommes donc en période de tests pour que l'Etat puisse évaluer comment les moutons réagissent quand on leur pisse dessus ou que l'on rétrécie leur pâture. Ces systèmes de contrôles deviendront de plus en plus étendus et contraignants jusqu'à se transformer en un véritable crédit social individualisé à la chinoise, rêve de tout dictateur ou de la finance seigneuriale mondialisée.

_____ 😷____________________________________________________

> consultation chez le médecin : pour 25 €, t'as plus rien...

Classé dans : infos



 Voilà, maintenant "ils" l'écrivent carrément dans les salles d'attente !!! J'ai noté, depuis ces dernières années, que je n'avais plus de consultations correctes car trop rapides : le temps d'expliquer, d'être ausculter et d'avoir une ordonnance, impossible dans le 1/4 d'heure dévolu aux 25€ d'avoir plus ! 
Les médecins que j'ai consulté semblent fermer leur attention et leurs oreilles dès qu'ils estiment que la consultation va dépasser le 1/4 d'heure ? si bien que je sors couramment d'une consultation sans certaines réponses, malheureusement souvent importantes. Je pense qu'il faut maintenant pratiquer autrement pour consulter : établir une liste de ses questions et prendre plusieurs rendez-vous de suite !...
Vers une médecine à l'anglaise ? Lu : " En Angleterre, dans ma ville, tu vas chez le médecin, tu as des créneaux de 10 minutes. On te dit bien que c'est un problème par réservation. Si tu as 2 questions, tu prends 2 rendez-vous. Et pas le temps de papoter, question, examen, réponse, bonne journée. La qualité du service en prends un gros coup évidemment. "

_____ 😷____________________________________________________

> centres de vacances : une aide de 200 euros annoncée pour encourager les jeunes à le passer le BAFA

Classé dans : infos

                           Cette aide exceptionnelle sera versée à des jeunes désireux de passer les brevets BAFA/BAFD pour travailler en centres ou colonies de vacances. [ BAFA : Brevet d'Aptitude à la Fonction d'Animateur ; BAFD : Brevet d'Aptitude à la Fonction de Directeur ]
          Une aide de 200 euros sera versée en 2022 à 20.000 jeunes pour financer en partie leur formation aux métiers de l’animation, qui souffrent d’un manque de main-d’œuvre, a annoncé ce lundi 25 octobre le secrétariat d’État à la Jeunesse et l’engagement.
Cette aide exceptionnelle sera versée sous condition de ressources à des jeunes désireux de passer les brevets BAFA/BAFD pour travailler en centres de loisirs ou colonies de vacances. Le coût de la formation avoisine les 800-900 euros, que peuvent réduire des aides des collectivités ou de la Caisse d’allocations familiales. Cette aide gouvernementale sera financée par la mobilisation du fonds de soutien aux colonies de vacances, a précisé le secrétariat d’État. (...)
          Dans un entretien au quotidien La Croix, la secrétaire d’État Sarah El Haïry ajoute qu’elle compte également réunir en novembre les représentants des collectivités territoriales et les associations employeuses sur la question des rémunérations et du temps partiel subi, qui pèsent sur ces métiers très mal rémunérés, ainsi que sur l’abaissement de l’âge d’accès au BAFA de 17 à 16 ans. (...) source -

 Démarche macroniste électoraliste en direction des jeunes qui présuppose, là encore, un Macron réélu... Animateur de centre de vacances n'est pas un métier mais une "occupation" intermittente peu indemnisée et demandant une omniprésence 24hx24h en colonies  ! De mon temps, c'étaient les organisateurs de centres de vacances qui payaient cette formation à leurs futurs animateurs sans diplôme avant de les employer. Ils récupéraient ensuite les subventions auprès de la CAF, etc... D'un autre côté, confier des enfants à des mineurs de 16 ans ? C'est n'importe quoi. Je plains les directeurs(rices) qui assument toutes les responsabilités du centre de vacances qu'ils(elles) dirigent...
_____ 😷____________________________________________________

brève - ʕʘ̅͜ʘ̅ʔ -

Classé dans : brèves

                                " La dépendance automobile concerne avant tout les « zones peu denses », soit les petites villes de moins de 10 000 habitants et le milieu rural, selon une définition possible, où vivent 8,9 millions de ménages et 21,4 millions d’habitants, (soit le tiers de la population française). Plus des trois quarts des déplacements s’y font en voiture. Plus de la moitié des ménages y ont deux voitures ou plus. Cette dépendance est également assez forte dans les villes moyennes et en périphérie des grandes villes où vit un autre tiers de la population. "

_____ 😷____________________________________________________

> Faut-il épurer la fonction publique enseignante ?

Classé dans : infos


                               À en croire le ministre de l’Education nationale, il y a d’un côté ceux qui respectent les valeurs de la république et de l’autre côté ceux « qui ont des problèmes avec ». Or, explique-t-il, avoir des problèmes avec les valeurs de la république, c’est autorisé si vous êtes citoyen mais pas si vous êtes fonctionnaire, parce que dans ce cas vous devrez quitter votre métier ! Et de menacer que si « ça n’avait pas été assez clair dans le passé, ça allait être désormais très clair dans le présent et dans le futur » (...)
          On savait que les conceptions du ministre étaient des plus autoritaristes, on avait bien perçu les ambiguïtés de l’article 1 de la loi Blanquer qui en appelait à l’exemplarité des enseignants, on avait constaté le traitement particulièrement coercitif de militants syndicaux accusés d’irrespect de la neutralité … mais une étape nouvelle est franchie qui semble en appeler, cette fois-ci, à une épuration de la fonction publique. (...)

          À en croire le ministre de l’Education nationale, il y a d’un côté ceux qui respectent les valeurs de la république et de l’autre côté ceux « qui ont des problèmes avec ». Or, explique-t-il, avoir des problèmes avec les valeurs de la république, c’est autorisé si vous êtes citoyen mais pas si vous êtes fonctionnaire, parce que dans ce cas vous devrez quitter votre métier ! Et de menacer que si « ça n’avait pas été assez clair dans le passé, ça allait être désormais très clair dans le présent et dans le futur » (...)

          On savait que les conceptions du ministre étaient des plus autoritaristes, on avait bien perçu les ambiguïtés de l’article 1 de la loi Blanquer[1] qui en appelait à l’exemplarité des enseignants, on avait constaté le traitement particulièrement coercitif de militants syndicaux accusés d’irrespect de la neutralité … mais une étape nouvelle est franchie qui semble en appeler, cette fois-ci, à une épuration de la fonction publique. (...)

          Car les formulations choisies par le ministre ne visent manifestement pas la seule situation de fonctionnaires qui bafoueraient ouvertement les lois républicaines et les valeurs démocratiques. Elle se situe dans la droite ligne de déclarations préalables évoquant ces enseignants « qui avancent masqués » et dont Jean-Michel Blanquer estimait devoir dénoncer, dans un inquiétant amalgame, « la violence politique, l’antisémitisme, le radicalisme et le racialisme »
          La question va se poser concrètement désormais de devoir définir ce que c’est qu’avoir des « problèmes avec la république » pour que l’administration puisse décider en conséquence qui est légitime à continuer à exercer sa fonction enseignante et qui ne l’est plus ?
- est-ce qu’enseigner la responsabilité de notre république dans les violences et les dominations coloniales et post-coloniales relèvera désormais d’enseignants ayant des problèmes avec la république ?
- est-ce que montrer que notre république est loin d’être capable de rendre effectifs les principes d’égalité qu’elle énonce désignera un enseignant devant quitter son métier ?
- est-ce que considérer que l’accueil des migrants relève du principe de fraternité sera passible de sanctions ? (...)source -

 Si vous en doutez encore, ces prémices d'épurations de fonctionnaires font partie de la procédure classique d'une dictature qui veut perdurer,... 

_____ 😷____________________________________________________

> la France rejoint les pays du Tiers-Monde : 13 départements français sans gynécologues :

Classé dans : santé

                            (...) Le problème, c’est que la gynécologie est une spécialité médicale censée fournir aux femmes un accès régulier à une démarche de prévention, de dépistage et de suivi médical. D’ailleurs, le rapport montre bien que c’est la gynécologie médicale – c’est-à-dire de suivi médical régulier – qui est la plus touchée par cette désertification, et moins la gynécologie obstétricienne – qui concerne des interventions chirurgicales plus lourdes et ponctuelles. À cet égard, Annick Billon rappelle que la spécialité de gynécologie médicale « avait été fermée il y a 20 ans », et avait finalement été réintégrée « récemment » dans les choix de spécialité des internes, avec 80 postes créés l’année dernière. « Mais pour 77 départements en dessous de la moyenne nationale, on est loin des besoins », poursuit la présidente de la délégation aux droits des femmes.
          Ce déficit de maillage du territoire a de lourdes conséquences dans le suivi médical des femmes rurales. En termes de dépistage du cancer du sein, le département métropolitain avec le plus faible taux de dépistage est par exemple l’Ariège, département profondément rural. « On est en octobre rose, il faut rappeler que ce suivi et cette prévention sont essentiels », insiste Annick Billon. Pour la sénatrice centriste de Vendée, c’est un problème de santé publique massif, puisque 11 millions de femmes vivant en milieu rural souffrent ainsi de ces difficultés d’accès à la contraception, à des dépistages de cancer, à un frottis ou tout simplement à un suivi et à une information médicale capitale pour leur santé. (...) source -

 Bah ! Du moment que nos très très très riches deviennent encore plus riches que les très très riches, tout va bien dans le meilleur des mondes mondialisés... Les droites ripoublicaines et la macronie s'en fichent éperdument !