L'union européenne est l'ennemi cupide, perfide et impitoyable de ses populations
   
"Quand l’état fait mine de faire un cadeau d’une main, c’est qu’il a systématiquement l’autre main dans votre poche pour en récupérer le double." (Pangloss)

🎨 Tim Löchner, vous connaissez ?

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : arts Mots clés : aucun

          Tim Löchner est un concept artist et un illustrateur indépendant basé à Berlin, en Allemagne, où il travaille pour l'industrie du jeu vidéo et du divertissement.

 

 

 

 

 

 

💩 Europe de merde : Bruxelles, le parlement européen excite les frères musulmans

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

          Depuis un certain nombre d’années, Bruxelles, la capitale symbolique de l’Union européenne, est infiltrée par les Frères musulmans. Leur stratégie, bien connue, vise à empêcher toute intégration des populations de culture islamique en Europe et, plus encore, à gagner du terrain politique. Et la Belgique constitue une cible de choix. (...)

          (...) En réalité, à Bruxelles, on recense moult sigles et acronymes d’associations fréristes, quoique non avouées comme telles, chacune arguant d’une cause propre à recueillir l’assentiment de la libérale Europe : féminisme, inégalités sociales, racisme, etc. C’est donc toute une nébuleuse islamiste qui a tissé sa toile dans la capitale belge pour s’étendre dans l’Union européenne et bénéficier de ses généreuses subventions, profitant de sa complexité institutionnelle comme de sa faiblesse idéologique. Ce noyautage est d’autant plus insidieux qu’il prend une forme rhizomatique : telle association renaît quand la précédente se voit interdite, tel collectif sert les intérêts de tel autre. Et chaque fois qu’un parlementaire s’émeut des largesses accordées à ces groupuscules dangereux, la réponse de la Commission est invariablement laconique et langue de bois, affirmant ainsi que « les subventions de l’UE sont allouées conformément aux règles régissant les appels à propositions et sur la base d’objectifs clairs ». De manière générale, comment comprendre la complaisance ou l’aveuglement des institutions européennes face à un mouvement dont les objectifs délétères sont bien documentés ? Que les Frères musulmans cultivent pathologiquement antisémitisme, homophobie, misogynie, haine des Lumières n’a pas l’air de constituer un problème pour les progressistes que se veulent les Européens. - source -

 

> le « pouvoir d’achat », expression révélatrice de la fin d’une civilisation

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : autres Mots clés : aucun

“Au point de vue politique, il n'y a qu'un seul principe, la souveraineté de l'homme sur lui-même. Cette souveraineté de moi sur moi s'appelle Liberté.” – Victor Hugo

Le « pouvoir d’achat » est sur toutes les lèvres, sur tous les canaux médiatiques, et encore plus dans toutes les têtes depuis que l’inflation crève le plafond, et alors que les salaires stagnent désespérément. Et bien sûr un tel thème, très porteur, ne pouvait échapper à nos gouvernants, qui s’en sont emparés fort opportunément, au travers du paquet de mesures de la « Loi Pour le Pouvoir d’Achat » voté récemment.

Il faudrait donc à tout prix « redonner du pouvoir d’achat aux Français ».

Mais que recouvre réellement cette expression ?

Avons-nous collectivement besoin d’augmenter notre « pouvoir d’achat » ?

D’en reconquérir, comme si nous l’avions perdu ?

Et si tout ceci n’était qu’une vaste opération d’enfumage politique ?

 

► pour lire la suite...

💩 Europe de merde : les industriels d'imprimantes arnaquent comme ils veulent les consommateurs, sans aucune réaction de l'UE

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

          On savait que le marché des imprimantes à jet d'encre c'était de la merde, mais on atteint de nouveaux fonds :

- visiblement certains modèles d'imprimante EPSON se mettent d'elles-mêmes en panne, parce que ESPON juge que certaines pièces sont trop usées, *même* si l'imprimante fonctionne parfaitement. Vous devrez donc payer pour faire réparer votre imprimante qui marche, ou en racheter une.

- chez HP si votre carte bancaire expire, l'imprimante se bloque. - source -

 

Et l'Europe de merde se précipite pour ne rien faire depuis des années sur ce scandale des imprimantes !

💩 Europe de merde : le Parlement est ouvert aux visiteurs cet été

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

 

" Visitez le cœur de la démocratie européenne, le lieu où sont pris des décisions qui concernent l'ensemble de l'UE " !!! Quel gros mensonge !!! Le parlement européen n'est que la belle image qu'ON veut donner d'une soi-disante démocratie européenne ! Par contre leurs décisions ( en réalité la validation de ce que les véritables dirigeants cachés leur soumettent par le biais de commissions technocratiques dictatoriales ) concernent effectivement l'ensemble de l'UE et ses populations, lesquelles ne sont jamais prises en compte contrairement aux désidératas des entreprises...

 

> la "gazelle", la "2 CV" du 21e siècle, une voiture électrique low tech et très économe en énergie

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : ingénieux Mots clés : aucun

          Ce lundi matin, il nous accueille dans la toute première "usine" qu'il a conçue, installée dans les locaux de l'incubateur de startups Bordeaux Technowest à Blanquefort, dans la métropole bordelaise. Quatre containers sont accolés, aucune grosse machine, nul robot à l'intérieur...

          "C'est vraiment ultra basique avec trois containers dédiés à l'assemblage et un au fond pour le stockage des pièces détachées. Vous avez un concept dans la logique du low tech où on va rendre l'assemblage et la maintenance des véhicules le plus simple possible ". " Avec une caisse à outils et un peu d'air comprimé on peut monter des voitures ! " Gaël Lavaud

          En effet. Le châssis de la Gazelle est monté en une heure, tel un lego. Et pour cause : il n'y a que 10 éléments à assembler contre environ 300 pour une voiture classique. Le secret ? C'est le matériau utilisé. Pas d'acier, pas d'équipement coûteux.

"C'est une technologie de châssis entièrement en matériau composite. Avec une fibre de verre associée à d'autres matériaux peu chers qui permettent un comportement mécanique extraordinaire en termes d'absorption d'énergie et de rigidité" explique Gaël Lavaud qui a obtenu la note maximum au crash test.

          (...) Outre l'assemblage facile, le matériau composite permet d'alléger considérablement la voiture. "Elle fait à peu près 900 kg, on pourrait encore baisser à 800 " assure le concepteur girondin. Alors qu'une citadine classique pèse au minimum 1,2 tonnes. "La légèreté, c'est de la consommation en moins puisque les trois-quarts de la consommation d'un véhicule, c'est son poids. En allégeant comme on l'a fait, on réduit à peu près de 40% la consommation". "Et puis, un des coûts importants du véhicule électrique, c'est sa batterie. Là, en réduisant la batterie on obtient la même autonomie que les autres. C'est grâce à ça qu'on arrive à avoir un véhicule compétitif en prix. Il va sortir autour de 20 000 euros".

          La batterie permet d'effectuer 180 kilomètres. Elle se recharge en 4 heures sur une prise électrique classique. "C'est une voiture qui ne dépasse pas les 100 km/h. L'idée, c'est d'avoir vraiment un véhicule simple et efficace pour tous les trajets du quotidien, c'est un peu la 2 CV du 21e siècle" explique Gaël.

          Son premier objectif est d'équiper les collectivités et les entreprises qui devront obligatoirement convertir leurs flottes de véhicules au tout électrique d'ici quelques années. Mais rapidement, ce sont ces micro usines qu'il veut commercialiser. Les vendre, vendre les pièces détachées et de la formation auprès de concessionnaires ou autres. "Ils assureront l'assemblage en plus de la vente et de la maintenance. Ça leur coûtera très peu en investissement de départ. Une micro usine, c'est environ 250 000 euros". Gaël Lavaud a ainsi pour ambition de créer de l'activité dans tous les endroits du territoire.

          (...) Avant de voir rouler les "Gazelle", il reste à franchir une étape importante : l'obtention de l'homologation officielle. Elle est prévue à l'automne 2022.

 

► pour lire la suite...

> police de la sobriété

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : autres Mots clés : aucun

En réalité, la puissance de votre compteur Linky, installé d'ailleurs pour cela, sera diminuée si vous dépassez votre quota journalier, hebdomadaire, mensuel ou annuel, vraisemblablement à 1000 watts, autrement dit en « service minimum », devant permettre le recours à des « usages essentiels », comme « l’éclairage, le fonctionnement d’équipements de cuisine (le réfrigérateur, le congélateur, etc.) ou encore la recharge d’appareils électroniques ». Ou, plus vicieux mais ô combien rentable,  le prix du kwh augmentera en fonction de votre consommation journalière, hebdomadaire, mensuelle ou annuelle.

 

💩 Europe de merde : accord de libre-échange entre l'UE et la Nouvelle-Zélande

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

Libre-échangisme - SILENCE, ON CAPITULE

          Au Sénat, la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a défendu « le bon accord » de libre-échange conclu entre l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande, alors que les éleveurs français y voient un risque de concurrence dévastatrice.
          Mijoté par les « experts » de Bruxelles, l’accord en question est si bon qu’il n’est toujours pas rendu public, ce qui permet d’en dire ce que l’on veut. Il a fallu quatre ans de négociations pour arriver à un compromis tenu secret.
          On assure qu’il présente toutes les garanties pour protéger les agriculteurs, respecter les accords sur le climat et les droits des travailleurs. Formidable.

          Mais quid de la concurrence déloyale dont vont être victimes les éleveurs, comme le rappellent des organisations professionnelles vaccinées par l’expérience? On a déjà entendu les mêmes promesses concernant l’accord entre l’UE et le Canada (Ceta), entré en vigueur en 2017, jamais validé par le Parlement français, et pour le Mercosur (avec des pays d’Amérique latine), refusé par Emmanuel Macron, mais qui chemine dans les coulisses de l’UE. Contraints d’agir dans l'opacité la plus totale, les petits soldats du libre-échangisme ne désarment jamais. ■ jack dion - extrait de Marianne n° 1324 -