L'union européenne est l'ennemi cupide, perfide et impitoyable de ses populations
   
"Quand l’état fait mine de faire un cadeau d’une main, c’est qu’il a systématiquement l’autre main dans votre poche pour en récupérer le double." (Pangloss)

> inflation en zone euro depuis 1997

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

Après un covid-19 soi-disant venu de nulle part, une guerre en Europe subtilement orchestrée par les Etats-unis et une inflation galopante organisée par les financiers et marchands : l'UE sans réaction, comme d'habitude, nous propulse vers un avenir radieux, que du bonheur !!! Et qui est-ce qui trinque ? Comme d'hab, les populations de moutons... Pourquoi se gêneraient-ils ?

 

💩 Europe de merde : la casse d'EDF et le pillage organisé de la France

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

Électricité : le fournisseur espagnol Iberdrola se désengage auprès de milliers de clients français

          La hausse des prix de l’électricité vient de conduire le fournisseur espagnol Iberdrola à prendre une décision étonnante, puisque le principal concurrent d’EDF en France a décidé de résilier des milliers de contrats de clients français, en leur conseillant de contacter un autre fournisseur.

          Iberdrola, le principal concurrent d’EDF en France, possède des centaines de milliers de clients dans notre pays. Des clients qui reçoivent depuis quelques jours, une lettre, dans laquelle l’opérateur espagnol les invite à résilier leur contrat d’électricité dès que possible. Les internautes concernés font part de leur mécontentement, samedi 20 août. "C’est pourtant l’Europe qui a imposé l’ouverture à la concurrence pour casser le monopole d’EDF", dit l’un d’entre eux.

           Les équipes de France Télévisions ont contacté le service commercial d’Iberdrola par téléphone. Il est très clair : il invite ses clients à changer de fournisseur. L’opérateur s’était engagé à garantir des prix bas auprès de ses clients. Incapable de suivre, il se désengage. - source -

 

un commentaire du sujet : " Historiquement EDF vendait beaucoup d'électricité à l'étranger (alimentant le solde des exportations et le budget de la nation via dividendes à l'Etat). Mais EDF avait le monopole des clients particuliers en France. C'est ce qui a motivé le législateur européen. Objectif : permettre aux concurrents de pénétrer le marché français à partir de l'an 2000. (2000 = grosse industrie ; 2004 = professionnels ; 2007 = les particuliers). Comme en 2010 la concurrence ne brillait pas, on a inventé d'obliger EDF de "donner" de l'électricité à des acteurs qui se déclareraient "fournisseurs d'électricité". Aujourd'hui, la France offre 120Twh à 42 ou 46€/Mwh, quand le même Mwh en vaut 300€ sur le marché européen. La soupe est bonne, mais quand il n'y en a plus, on ne se bouscule pas au portillon pour en refaire. Seuls EDF, et l'état son actionnaire, se retrouvent à gérer les pertes. Probablement une dizaine de milliards pour la seule année 2022." (Azun)

 

et pour compléter : " Les prix sur le marché de gros de l’électricité en Europe ont atteint mercredi de nouveaux records. La veille, ils avaient dépassé pour la première fois 500 euros le mégawatt-heure en Allemagne, dans le sillage du retour du prix du gaz en Europe à ses plus hauts historiques.

Mercredi, le prix de l’électricité à un an en Allemagne a atteint 512 euros le MWh, sur l’European Energy Exchange, après avoir touché un plus haut de 521 euros/MWh en séance. En France, les prix se sont également envolés à un nouveau record de 678 euros/Mwh pour le contrat à un an. Les prix diffèrent d’un pays à l’autre en fonction des besoins obligeant certains d’entre eux à importer de l’électricité à leurs voisins, ce qui est désormais le cas de la France. (...) - source ->

>>> petit rappel s'il le fallait encore, EDF vend toujours son électricité aux "fournisseurs d’électricité" à 46€ le MWh...

et cet article :

(...)

          Le 22 juillet dernier, le législateur a adopté la loi « pouvoir d’achat » pour faire face à l’inflation galopante engendrée par la crise du Covid-19 et exagérée par la guerre en Ukraine.

          Dans ce cadre, et contre l’avis du gouvernement, les députés de l’opposition ont pu rehausser le prix fixe auquel EDF vend une partie de son électricité à ses concurrents dans le cadre du dispositif d’accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH). Ainsi, le prix de 42 euros par mégawattheure (€/MWh), qui n’avait pas évolué depuis 10 ans, passera, en 2023, à « au moins » 49,50€/MWh, précise la loi.

          EDF devra ainsi toujours vendre de l’électricité via le dispositif de l’ARENH, mais à des prix plus élevés. Les syndicats de l’énergie n’ont pu que s’en réjouir, puisque ces derniers défendent ardemment le rééquilibrage des finances de l’énergéticien, notamment depuis que le gouvernement a annoncé qu’il souhaitait détenir 100% de ses capitaux.

         Néanmoins, s’ils saluent le travail des législateurs, les syndicalistes demandent un effort supplémentaire des décideurs pour renflouer les caisses d’EDF obligée de vendre ces MWh à perte pour en racheter au prix fort.

          Dans un communiqué de presse de l’interfédérale CGT, CFE-CGC, CFDT et FO, les syndicats de l’énergie demandent ainsi un allègement supplémentaire du poids de l’ARENH sur EDF en refusant l’accès aux dispositifs aux fournisseurs ayant réalisé des superprofits suite aux crises successives. (...) - source -

 

🗡️ nos "amis" américains : l'euro dégringole face au dollar, 1 euro = 1 dollar !!!

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : nos amis américains Mots clés : aucun

- source -

Suite à la guerre en Ukraine, l'euro a dégringolé salement en une année vis-à-vis du dollar ( dans les 18% ). Grand gagnant de cette guerre en Europe : les États-Unis. Ce sont eux - nos chers amis - qui, au travers l'OTAN, ont réussi - grâce à cette guerre qui est loin d'être finie - à couler l'union européenne pour les plus grands profits des multinationales américaines !

 

🎨 Duncan Halleck, vous connaissez ?

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : arts Mots clés : aucun

          " J'ai plus de 6 ans d'expérience en tant que designer, généraliste 3D, directeur artistique, et chef de projet créatif.... En 2020, j'ai fondé Tesseract Studios, une entreprise de médias numériques basée en Estonie, qui fournit des concepts artistiques, des images animées en 3D et des conseils créatifs sur les marques pour les entreprises technologiques, les productions télévisuelles et cinématographiques et les jeux vidéo."

 

 

 

 

 

 

> c'est le dernier jour du Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac – 35ème édition

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : arts Mots clés : aucun

          Crotte de bique !!! Je pensais que le festival de théâtre de rue d'Aurillac n'existait plus car le président de la région, le très catho Wauquiez, en avait supprimé les subventions...

          Et, malheureusement en passant à Aurillac hier, j'ai vu que ce festival est organisé cette année du 17 au 20 août ! Aujourd'hui, c'est hélas le dernier jour. M'enfin, rendez-vous est pris pour 2023...

source

" S’aérer la tête, prendre une pleine bouffée d’air bien frais puis l’expirer...
Expirer comme on s’exprime, et ce, même sans entrave, comme on disait...
À pleins poumons, crier sur tous les toits, dire ce qui doit, dire son histoire, dire des histoires… Regarder le monde qui ne tourne pas trop rond et redire encore, on n’est pas d’accord...
Refaire le monde, refaire société, refaire ensemble ce qui nous lie et ce qui nous délie aussi...
Repartir dignes et joyeux, vibrer, marcher, danser, rire et fulminer, rougir et ressentir...
Reprendre le pavé, sentir la rumeur, s’en approcher, pas trop, et puis si, carrément !
Être là, être bien là, être ensemble, être bien ensemble...
On est bien, là, non ?
Là, c’est dehors.
Là, c’est sur la place publique.
Là, c’est ici.
Là, c’est au théâtre de rue, comme on dit ici.
Et ici, c’est maintenant ! C’est maintenant à Aurillac ! "

          A noter aussi l'organisation du 5 au 19 août de " Champ libre ! ", théâtre de rue et autres rendez-vous à travers le Cantal.

" En 1999, ÉCLAT initie les Préalables. Alors qu’un public local friand et connaisseur de théâtre de rue s’est progressivement formé au fil des éditions du Festival, l’envie de proposer des spectacles dans des villes et villages de l’agglomération aurillacoise, du département et de la région, s’est imposée.
Les Préalables étaient pensées comme une pré-programmation ou une mise en bouche avant la frénésie artistique du Festival et à chaque représentation, un public très diversifié se donnait rendez-vous.
Une semaine avant le Festival, le Cantal vit ainsi au rythme du théâtre de rue et permet d’ancrer un peu plus l’événement sur le territoire.

En 2020 et 2021, c’est le format Champ Libre ! qui a pris le relais des Préalables. Cette tournée départementale, s’échelonnant de 10 jours à 3 semaines en août, est toujours organisée en collaboration avec les communes.
En 2022, ce sont plus de 20 communes qui ont fait le choix engagé et enthousiaste de défendre la culture sur leur territoire et d’accueillir avec conviction artistes et public malgré un contexte contraint et incertain."

Auparavant j'allais au festival d'Avignon, mais celui-ci a été tellement dénaturé que je n'y vais plus depuis 6 ans...

 

🗡️ nos "amis" américains : " L’union européenne a capitulé face aux géants de la tech "

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : nos amis américains Mots clés : aucun

          Auteur d’ouvrages influents sur la Silicon Valley, Evgeny Morozov analyse les conséquences de la mainmise des géants américains de la tech sur les sociétés occidentales. Il met en garde contre les critiques qu’il estime superficielles de cette hégémonie, focalisées sur la défense de la vie privée ou de la souveraineté du consommateur, tout en restant silencieuses sur les déterminants économiques et géopolitiques de la domination des Big Tech américaines. (...)

          Il y a toujours d’important financements à travers la National Science Foundation, quoique bien inférieurs aux dépenses de Guerre froide. Walter Lippmann, l’un des penseurs les plus lucides de l’hégémonie américaine, soulignait dans un essai au début des années 1960 à quel point ce n’est que grâce à la Guerre froide que les États-Unis ont véritablement innové et développé la recherche et l’industrie nationales dans le domaine de la science et des technologies. D’une certaine manière, il trouvait ce contexte de Guerre froide bienvenu : une fois terminée, aucun de ces efforts de R&D ne survivrait. La Chine prend aujourd’hui le relai. Des individus comme Peter Thiel ont parfaitement compris que la menace chinoise est l’argument le plus simple pour mobiliser de l’argent pour le financement des entreprises privées. Elle est nécessaire pour maintenir artificiellement en vie les projets bancals du capital-risque – et la valorisation qui leur est associée – ainsi que pour soutenir la Silicon Valley ou la bulle du Bitcoin, qui risqueraient autrement de s’effondrer. (...)

     LVSL – L’Europe et les États-Unis ont récemment signé un nouvel accord sur les transferts transatlantiques de données, après la révocation de l’accord Privacy Shield l’an dernier en raison du manque de garanties en matière de protection des données. Comment comprenez-vous la situation actuelle ?

     EM – Je ne pense pas que l’Europe ait un quelconque pouvoir en la matière. Il n’y a aucun lobby qui pèse dans ce sens, si l’on met à part quelques militants à Bruxelles et peut-être quelques juges allemands attachés la question. L’Europe a cherché à sauver la face en affichant une forme d’exceptionnalisme européen. Poussée dans ses derniers retranchements – c’est ce qui est arrivé il y a quelques mois au moment de ce nouveau compromis – elle a capitulé. Cela est lié à l’existence d’une faction qui essaye de pousser pour une renaissance des traités commerciaux comme le TTIP, le TPP, etc. La libre circulation des données a été mentionnée dans ces traités, peut-être pas de manière très sophistiquée, mais ils pourraient à présent permettre de relancer le sujet de manière beaucoup plus forte. Au-delà de cela… La vie est trop courte pour y penser : c’est un combat perdu d’avance et je ne sais pas que faire de cette information, pour être honnête. (...) - source -

 

> carte Adonis d'utilisation des pesticides en France sur les surfaces agricoles

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : santé Mots clés : aucun

          La carte Adonis a pour ambition de porter à la connaissance de tous les données communales sur l'usage des pesticides.

          Face aux enjeux environnementaux et de santé publique, il est nécessaire de construire une agriculture durable économe en intrants et respectueuse des ressources naturelles et d'assurer aux Français une alimentation de qualité pour réduire la prévalence des maladies chroniques.

          La valeur de l'indice de fréquence de traitements phytosanitaires (IFT) communal répond à deux finalités majeures : être utilisée à des fins de recherches scientifiques et servir de référence pour la définition et l'évaluation des politiques publiques nationales et européennes, dans des démarches de labellisation des exploitations agricoles et d'établissement de plans de progrès visant à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires.

>>> c'est par ici

L'indice se rapporte aux seules surfaces agricoles de la commune, quelle que soit la part de la surface agricole du territoire communal. L'Indicateur de Fréquence de Traitement (IFT) correspond au nombre de doses de produits phytosanitaires appliquées par hectare pendant une campagne culturale. L'IFT communal correspond à la moyenne des IFT par culture. L'IFT total (hors biocontrôle) concerne tous les types de produits de synthèse (herbicides, insecticides, fongicides, traitements de semences, autres).

vous saurez pourquoi, vous ou vos enfants, avez des maladies chroniques ou pourquoi votre mère ou père sont morts d'un cancer. Curieusement mais certainement volontairement, la carte reste imprécise sur les traitements phytosanitaires déversés par chaque exploitation...

 

> Offurl : télécharger les logiciels directement sur leur site officiel

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : en ligne Mots clés : aucun

         Avec Offurl, vous avez l'assurance de télécharger votre logiciel au bon endroit. Finies les longues recherches sur un moteur de recherche, en se demandant quel lien est le bon ! En téléchargeant votre logiciel sur le site officiel :
- Vous aurez la dernière version
- Vous téléchargez l'essentiel

>>> c'est par ici

 

😷 et si on parlait de la pandémie et du covid ? (15 août 2022 )

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : santé Mots clés : aucun

          On entend plus parler du Covid depuis pas mal de temps, ou plus exactement il semblerait qu' "on" ne veut plus informer les gens sur l'évolution de cette pandémie en France...

(...) depuis le 8 juin 2022, Santé publique France et Data.gouv ne fournissent plus d'actualisation des données les week-end et les jours fériés. Par ailleurs, depuis le 16 janvier 2022, la publication officielle du nombre total de cas confirmés depuis le début de l'épidémie (cumul total) est suspendue "en raison d'un allongement du délai de consolidation des données", précise Data.gouv. Le premier chiffre affiché ci-dessus n'est donc pas un chiffre officiel, mais provient d'un cumul réalisé par nos soins à partir des données non consolidées publiées quotidiennement via la base SI-DEP. Les réinfections sont comptabilisées comme des nouveaux cas.

Voici le nombre de cas de Covid-19, de décès, hospitalisations, de réanimations et de guérisons observés en plus ou en moins par rapport au précédent bilan (généralement la veille). Dernières données disponibles en France selon les bilans quotidiens de Santé publique France et de Data.gouv :

et sur l'évolution journalière de cette pandémie, le dernier jour indiqué est le 12 août 2022 :

- source -

un grand vide !!! il apparait clairement qu'"on" fait en sorte de ne surtout pas informer la population !!!

          Après recherches car on trouve difficilement des données compréhensibles pour le public (source), ce tableau récapitulatif perso fait à la main  :

          Du 5 au 11 août 2022 (7 jours), il y a eu quand même 175 351 nouveaux cas et 502 personnes décédés ! Sans oublier les 1047 patients en réanimation, les 17 524 hospitalisés et les 24 312 nouveaux cas confirmés du 11 août.

A part cela ? Tout va bien les gueux mais faites quand même attention, mettez vos masques...

 

💩 Europe de merde : l'enfumage sur les obligations pour les entreprises de respecter les droits de l’homme et d’éviter de nuire à l’environnement

Rédigé par webmestregg Aucun commentaire
Classé dans : europe de merde Mots clés : aucun

Devoir de vigilance : les prochaines étapes pour l’UE concernant la responsabilité des entreprises

          Après la proposition de la Commission européenne sur les règles de diligence raisonnable présentée en février, le débat sur les obligations pour les entreprises de respecter les droits de l’homme et d’éviter de nuire à l’environnement devrait connaître une accélération en septembre.

          La proposition de l’UE sur la responsabilité des entreprises exige que les grandes entreprises basées dans les États membres ou réalisant un chiffre d’affaires important dans le bloc identifient, préviennent, fassent cesser ou réduisent au minimum les violations des droits de l’homme et les dommages environnementaux tout au long de leurs chaînes de valeur.

          Aujourd’hui, seuls quelques États membres ont mis des règles de diligence raisonnable en place, c’est notamment le cas de la France. En Allemagne, les entreprises de plus de 3 000 employés seront contraintes d’appliquer de telles règles à partir de janvier 2023.

          La proposition de l’UE s’appliquerait à toutes les entreprises basées ou opérant dans l’Union européenne qui emploient plus de 500 personnes et réalisent un chiffre d’affaires annuel net de 150 millions d’euros, mais aussi aux petites entreprises des secteurs à haut risque, comme ceux du textile, de l’agriculture et de l’extraction minière.

► pour lire la suite...